Kéfir de lait

Publié le par Guylaine au naturel

Kéfir de lait

Une boisson probiotique

Le kéfir de lait est une boisson faite à partir de grains de kéfir de lait, issue de la fermentation du lait (de vache, brebis, chèvre, jument).

Cette boisson est considérée comme un probiotique, car les grains de kéfir sont un agrégat de nombreuses espèces de micro-organismes vivant en symbiose.

On en dénombre une trentaine en moyenne, mais la composition peut varier légèrement suivant la provenance des grains.

Ces grains se présentent sous diverses formes. Quand ils grossissent, ils finissent par ressembler à un petit chou-fleur, on parle alors de la forme chou-fleur du kéfir de lait.

Le grain de kefir de lait ne se mange pas. On les consomment en lait fermenté.

Kéfir de lait

Concernant les préparations de kéfir de lait via les sachets de Natali ou Yalacta ou encore le kéfir de lait en petite bouteille que l’on trouve en boutique bio ou pharmacie n’ont pas du tout la même qualité de fermentation. Ceux qui utilisent les grains de kéfir savent reconnaître la différence.

Cette boisson peut être tolérée par les intolérants ou sensibilités au lactose. Très digeste, par son acidité et ses enzymes, il favorise la digestion. Voici ci-dessous ses nombreuses propriétés.

Une boisson vivante

En tant qu’aliment vivant, fournissant certains oligoéléments et de nombreuses espèces de micro-organismes, le kéfir est considéré comme un probiotique et utilisé pour ses quelques propriétés diététiques :
 

  • Empêche la croissance des bactéries et des levures hostiles, en aidant les micro-organismes probiotiques bénéfiques à coloniser et à prospérer dans le tube digestif.
  • Aide à la digestion des aliments et de micronutriments. L’équilibre des bonnes bactéries sont un départ essentiel pour une bonne digestion.
  • Aide au transit intestinal : Pour la constipation si la durée de fermentation du kéfir est compris entre 12 et 24h. Pour la diarrhée, si la durée de fermentation du kéfir est de plus de 48h.
  • Contribue à un système immunitaire sain.
  • Augmentation de l’énergie et d’un sentiment général de bien-être.
  • Peut arrêter les fringales, en particulier pour les attirances aux aliments sucrés.
  • Un effet tranquillisant sur ​​le système nerveux.

Voici les principales bactéries et levures que l’on peut trouver :

Lactobacillus delbrueckii subsp. bulgaricus, Lactobacillus casei, Lactococcus lactis, Lactococcus lactis biovar. diacetylactis, Leuconostoc citreum, Saccharomyces kefir, Lactococcus lactis, Leuconostoc mesenteroides, Lactobacillus acidophilus, Streptococcus thermophilus, Bifidobacterium, Kluyveromyces marxianus…

La recette

Avant toute chose : évitez tout contact des grains avec des ustensiles métalliques (cuillère, passoire, récipient…). Choisissez des ustensiles en plastique ou en verre, ou en bois, ou en céramique…

Vous avez besoin de :

un bocal en verre (évitez le plastique)
30g de grains de kéfir de lait
1 litre de lait cru, ou entier, ou 1/2 écrémé, ou écrémé, bio de préférence.

Kéfir de lait

Première étape :
 

Dans le bocal en verre, ajoutez les grains de kéfir de lait.
Puis ajoutez 1 litre de lait.
Recouvrez le bocal d’une compresse ou d’un linge pour éviter que des petites bêtes nuisibles puissent être attirées. Ne fermez pas le bocal.

Laissez à température ambiante (entre 18 et 27°C) à l’abri de la lumière durant 24h. Lors de chaleur importante en été, la fermentation sera plus rapide et inférieure à 24h.


 
Deuxième étape, après 24h :

Filtrez le tout avec une passoire fine (pas de métal, de préférence une passoire en plastique ou filtre à café) dans une bouteille en verre, prêt à boire.

Récupérez les grains de Kéfir, et remettez-les dans un récipient pour recommencer un nouveau cycle.

Kéfir de lait
  • Pour agir sur la constipation, consommez 1/2 litre par jour si la durée de fermentation du kéfir est compris entre 12 et 24h.
  • A l’inverse en cas de diarrhée, 1 litre par jour et si la durée de fermentation du kéfir est de plus de 48h.

Important : la quantité dépend de la tolérance de chacun, parfois 1 verre ou 2 suffisent pour apporter les bienfaits. Ne vous forcez pas à boire 1/2 ou 1 litre. Écoutez votre organisme et votre digestion, lui seul sait le dosage exact pour vous.

Si vous buvez moins d’un litre par jour, il n’est pas nécessaire de faire une préparation d’un litre. Vous pouvez réaliser 25cl ou 50cl par jour sans aucun problème, avec seulement 10 ou 20g de grains de kéfir.

A savoir, un kéfir qui aura une fermentation de plus de 24h sera plus acidifiée, ne vous étonnez pas du goût.

Si vous utilisez un lait de chèvre, le kéfir sera également plus acide.

Si votre lait de kéfir est très acide et gazeux dans ce cas, n’hésitez pas à rincer vos grains à l’eau, avant de refaire une fermentation. Personnellement je rince mes grains toutes les 4/5 préparations, lorsque le goût devient trop fort. Je rince également les grains lorsque je change de lait (lait de vache, lait de jument, lait de chèvre…).

Et les laits végétaux ?

Les grains de kéfir de lait ont absolument besoin des laits d’animaux et non végétaux. Ainsi le kéfir de lait n’est pas pour les végétariens, végétaliens. Les laits végétaux ne nourrissent pas les grains et vous tuerez les grains de kéfir en utilisant ces laits tels que lait d’amande, lait de noix de coco, lait de soja, etc.

Kéfir de lait

Cela dit, il est parfois possible de réaliser une fermentation à partir de lait végétaux, une ou deux fois, mais toujours vous devrez revenir aux laits d’animaux.

Par exemple, vous réalisez du kéfir de lait à partir de lait de vache durant 5 jours, puis vous utilisez un lait de noix de coco durant 2 jours, puis vous revenez au lait de vache durant plusieurs jours. Ainsi vos grains se porteront très bien. Ils ne souffriront pas.

En revanche, si vous faites une fermentation durant plus de 5 jours, ou 15 jours avec un lait végétal, vos grains de kéfir ne se reproduiront plus, pire ils mourront, et vous aurez perdu tous les bénéfices du kéfir.

Les grains de kéfir de lait se développent à partir de lait animal, et il faut accepter cela.

Les grains de kéfir, quand on commence à les utiliser, on se rend compte que ce sont des petits êtres vivants – des petites levures qui se reproduisent et que l’on a envie d’utiliser avec soins.

Conservez les grains de kéfir

Vous partez plusieurs jours, plusieurs semaines ou bien vous souhaitez faire une pause de kéfir de lait, rien de plus simple. Il y a 3 solutions :

Solution n°1 : Les grains se conservent au réfrigérateur dans un peu de lait, hermétiquement fermé.

Solution n°2 : au congélateur : Mettre les grains frais (non séchés) dans une boite hermétique et les congeler. La durée de conservation est d’environ un an. Pour la décongélation, il suffit de les laisser à l’air ambiant puis de les faire tremper avec un peu de lait pendant une journée. Puis le lendemain, jeter ce lait, tamiser, augmenter la quantité de liquide (la doubler) et recommencer… Au bout de 2 à 3 jours, les grains sont prêts !

Solution n°3 : par le séchage : Disposer les grains en une couche fine dans une assiette en plastique pour qu’ils ne collent pas et poser l’assiette avec les grains bien étalés, en hiver près du chauffage, en été au soleil. Ils se déshydrateront entre 24 et 36 heures et lorsqu’ils seront complètement secs, ils se décolleront tout seul. Les conserver dans une boite hermétique dans un endroit frais (le bas du réfrigérateur, par exemple). Les grains resteront actifs pendant plus d’un an.
 
Pour les réactiver après le séchage : Les réhydrater progressivement en les faisant tremper pendant une journée dans un peu de lait. Puis le lendemain, jeter ce lait, tamiser, augmenter la quantité de liquide (la doubler) et recommencer… Au bout de 3 à 4 jours, les grains sont prêts !

Source; http://www.naturopathebordeaux.fr/?s=k%C3%A9fir+de+lait

N.B. Si vous désirez avoir du kéfir de lait, faite moi signe.

J'en cultive et le vend a très bas prix, plus les frais de poste.

Bien à vous !

Guylaine au Naturel

Publié dans Probiotique

Commenter cet article